Photographies sur soie

par | 6 Avr 2022 | Photographie, Soie | 0 commentaires

J’ai découvert, il y a 3 ans qu’il était possible d’imprimer des images sur des tissus délicats comme la soie. Cette avancée technique m’a permis d’employer le satin de soie comme support. Alors que le papier froissé crée des ruptures dures et des contrastes assez violents, la soie prise en photo permet de multiples effets. Des reflets se forment à la lumière, les plis sont doux, les volutes sensuelles. Ce nouveau support m’a donné de nouvelles idées, liées à la danse et au paysage.  De plus les images sur soie évoquent pour moi le drapé dans l’histoire de l’art.

Le drapé est un motif artistique pratiqué depuis l’Antiquité. On le retrouve dans des statues grecques du 5e siècle comme dans des pleurants de la fin du Moyen Âge occidental. La représentation d’un drapé nécessite de restituer à la fois la matière du tissu et son volume. Regardons le magnifique drapé étudié par Léonard de Vinci sur les genoux de la vierge, ou ceux de Charles Le Brun. Le drapé accompagne le corps, le cache pour mieux le révéler, et apporte à l’image, dessin ou peinture, une fluidité, un mouvement.

Pour moi, tout commence par une ou plusieurs séances de prises de vue avec un danseur ou une danseuse. La séance est ponctuée par des idées travaillées en commun, par exemple, le mot chute, ou le mot élévation.

Puis je procède à un choix d’images par ordinateur. Je privilégie les formes simples, graphiques et je travaille les couleurs du fond. L’image est ensuite imprimée sur du satin de soie, par une entreprise que j’ai choisie par la qualité de ses tissus.

Je manipule ensuite l’image imprimée tout en reflets et douceur afin que ses plis accompagnent les mouvement de la danseuse ou du danseur. A ce moment là, je reprends de nombreuses photos. Et je fais imprimer le résultat final sur papier mat, avec un contre-collage par le laboratoire numérique Picto.

Un autre type d’œuvre est possible: Certaines de ces soies en grand format sont présentées directement en installation dans l’espace. La soie est simplement retenue par quelques attaches et le tissu forme des plis naturellement par son très beau tombé.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Claudia Vialaret

Claudia Vialaret

Je suis passionnée par l’histoire de la peinture et elle est souvent à le source de mes créations photographiques. Je peux trouver mon inspiration dans l’œuvre d’un peintre comme dans « Caravagesques » ou encore dans la littérature et la mythologie comme dans « Origines ». Enfin, la rencontre et l’accord entre les pratiques artistiques m’intéresse beaucoup et m‘ouvre de nombreuses possibilités d’expression : La danse est pour moi, en ce moment, une grande source d’idées.